Comment Déterminer Le Choix De Son Photographe de Mariage ?

Choisir un photographe de mariage est une étape importante dans l’organisation de votre wedding : budget, feeling, style de photo, Voici quelques pistes ...

Pourquoi prendre un photographe de mariage ?

 

Voilà encore une très bonne question. Merci de me l’avoir posé et même si vous ne me la posait pas je vais quand même tenter d’y répondre. En préambule et en tout premier lieu je vous le dis sans détour, mais aussi de but en blanc, de manière cash, sans y aller par quatre chemins et sans tourner autour du pot : Ne songez pas un seul instant à prendre un amateur voir un semi-pro (cela n’existe pas).

 

Est-ce cela vous viendrez à l’idée d’offrir à vos invités un repas préparé par votre tata Micheline aussi douée soit elle? Feriez-vous confiance à DJ Bobo alias votre cousin germain féru de BPM depuis sa plus tendre enfance et qui rêve de mixer devant une salle pleine et dubitative voir hystérique devant ses calages et mix douteux?

 

Il en va de même avec la photographie. Seriez-vous prêt à prendre le pari de donner à tonton Maurice la responsabilité d’effectuer une des missions les plus importantes à savoir capter en images le reportage et le patrimoine photographique d’un des plus beaux et plus importants jours de votre vie? (Oui j’aime bien les tontons et les tatas pour mes exemples) Il me semble que non.

 

Ne vous méprenez pas et n’y voyez rien de dédaigneux ou d’arrogant dans ma manière de parler. Je tiens simplement à attirer votre attention sous cette forme légèrement humoristique et décalé, sur l’importance que revêt le choix de prendre un professionnel qu’il soit basé à Lyon, en Bretagne, en France ou à l’international.

 

Alors oui pourquoi prendre un professionnel de l’image pour mon D-day?

 

Pour une raison simple et évidente : Son professionnalisme (superbe lapalissade au passage).

 

Entreprendre de raconter une histoire et vous faire rêver grâce un regard original et artistique n’est pas à la portée de tout le monde. S’impliquer et vouloir donner 150% de ses capacités est aussi un des savoir-être primordial de la personne qui va vous accompagner. 

Réussir la capture dans un lifestyle documentaire et réaliser de véritables images spontanées non plus quand bien même le tonton est passionné. Se déplacer en restant discret et savoir couvrir les moments importants demande de l’expérience comme pouvoir entrer partout et notamment dans l'intimité d'une mariée. 

Soigner une post-production dans un style moderne, intemporel ou contemporain ou les trois en même temps nécessite une connaissance parfaite des ces logiciels. Proposer de découvrir sous forme de vidéo ou slideshow tout l'amour de cette magnifique journée est forcément l'affaire d'un spécialiste.

 

Comme vous l’aurez compris avec ces quelques exemples, le meilleur conseil que je puisse vous donner et de ne pas faire l’impasse et de privilégier un “vrai” professionnel de l’image et de la photographie de mariage. J’ai pour habitude de dire que c’est un métier où il faut aimer les gens, savoir les écouter, où Il faut savoir devenir invisible et se faire oublier comme un ami qui partage un moment intime.

 

Il est bien mignon avec ses grandes phrases le monsieur chauve barbu (c’est mon look actuel) mais comment je le choisi cet oiseau rare ? Destination Google … ou pas !!!

 

Quels sont les critères de sélection ?

 

Disons pêle-mêle :

 

  • La sensibilité que vous avez pour la photographie et les émotions qui en ressortent. Cela peut vouloir dire que vous aurez un coup de coeur pour un photographe situé à Lyon comme situé a 500km de chez vous avec les frais supplémentaires que cela implique.

 

  • Le style des images : Fine Art et ses images et portraits lumineux, Fearless et son approche photoreportage, Drama et ses images sombres.

 

  • Le feeling ou la confiance qui est pour moi un des éléments les plus importants. Pensez bien que vous allez recevoir chez vous une personne étrangère à votre cercle intime alors autant avoir le meilleur feeling possible.

 

  • Le choix de la prestation : durée du reportage, les supports livrés, les options possibles.

 

  • La technique employée : numérique, argentique ou les deux ?

 

  • Le matériel utilisé : avec combien de boitiers travail t-il ? Comment sauvergarde t-il les images pendant et après le mariage ?

 

  • L’accompagnement … etc etc

 

Vous pouvez aussi vous poser les questions suivantes :

 

-       Quel est le statut du photographe qui m’intéresse ?

 

Comme déjà dit au début de cet article, un semi-pro n’existe pas. Soit il ou elle a un numéro de SIRET soit non. Ce n’est en rien un gage de qualité mais vous savez déjà que vous n’aurez pas de soucis de travail non déclaré avec la ribambelle de contrariétés que cela peut poser. Est-ce son métier à temps plein ? Combien de mariages a-t-il ou a-t-elle déjà couvert ? Depuis combien de temps exerce-t-il ?

 

-       Est-ce qu’il ou elle vous inspire confiance ?

 

Là aussi je reviens sur ce que j’ai dit précédemment, c’est un critère essentiel. L'instant d'une journée je m’invite dans le partage de vos émotions les plus intimes comme un ami. Je tiens beaucoup à cela car c'est dans cette confiance mutuelle que je puise ma manière de documenter votre mariage. Même si vous trouvez les images splendides mais que le feeling ne passe pas alors faites-vous une raison : Je ne suis pas la bonne personne pour vous accompagner ce jour-là !!! Attention aussi aux studios car vous pouvez tres bien traiter avec une personne et vous retrouver avec une autre durant votre journée.

 

-       Il y aura-t-il un contrat écrit ?

 

Question qui peut paraître incongrue tant la réponse semble évidente mais bien nécessairement il y aura un contrat entre lui ou elle et vous. Contrat qui servira à vous protéger tout autant que le professionnel qui va vous accompagner tout au long de la journée. Le contrat est tout simplement là pour figer dans le marbre les obligations et devoirs de chaque côté. Il reprend la collection que vous avez choisi et les différentes options.

 

A titre personnel, Je suis très sensible aux personnes qui attachent une importance certaine à la valeur de l'image car je suis là pour construire votre patrimoine photographique et faire en sorte que vous m'accordiez toute votre confiance pour vous délivrer le Jour J les images qui ressemblent à ce que vous avez vécu. J'ai pour habitude de dire que mes mariés me choisissent aussi bien que je les choisis. Pour moi, ce critère est essentiel dans ma démarche et dans la manière que j’ai d’accompagner mes futurs mariés.

 

C’est bien beau tout ça encore mais alors combien cela va me coûter ? Pratiquer la politique de l’autruche ne sert à rien. Cela a un coût réel que je vais vous expliquer

 

Combien coûte un photographe de mariage ?

 

En introduction, je dirais déjà cela : Le prix c’est ce que vous allez payer, la valeur c’est ce que vous allez acheter …. Il n'y a pas photo !!! Pouët Pouët ...

 

Quel est pour vous la valeur d’une image où vous êtes enlassé(e) dans les bras de votre grand-mère qui vous a élevé(e) une partie de votre enfance ? Quel est pour vous la valeur d’une image où vous vous cramponnez au bras de votre papa au début de la cérémonie en vous rappelant que chaque soir lorsque vous étiez petite, il vous chantait votre chanson préférée pour vous endormir ?

 

A titre personnel ces deux exemples me parlent énormément. Alors posez-vous d’abord cette question : Quelle importance donnez-vous à vos souvenirs ? Il n’y pas de bonne ou mauvaise réponse. C’est simplement un choix à faire de votre part.

 

Si vous voyez la photographie comme une simple variable d’ajustement parce que « vous comprenez on a déjà payé cher notre lieu de réception, le traiteur et ma robe alors il ne nous reste pas grand-chose pour payer un photographe » c’est votre choix et je le respecte mais ce n’est bien évidemment pas ma vision des choses.

 

On ne se marie pas tous les jours et beaucoup de couples découvrent effectivement le prix d’une prestation après avoir déjà booké le lieu et parfois le traiteur. Il faut avoir une vue d'ensemble pour apprécier le budget de votre mariage pour savoir exactement la place que vous souhaitez donner ou pas à vos photos.

 

Depuis l’avènement du numérique et de la démocratisation de la photographie, il s’est produit un changement dans la perception de la valeur. Pourquoi donc j’irais payer 3000€ alors que je peux avoir la même chose pour 1200€ ? Il y a une différence entre une Mercedes et une Kia tout comme entre un Parfum Dior et celui vendu en marque propre dans une grande surface. Cette différence existe bien évidemment dans la photographie.

 

Mais pour rester plus terre à terre et concret il existe comme pour n’importe quelle autre activité des charges qui sont immuables. Que ce soit les charges fiscales et autres prélèvements sociaux, l’amortissement du matériel, les loyers, les formations personnelles (qui permettent de se spécialiser dans un domaine précis ou tout simplement de conforter ses points forts), les assurances, la communication, le marketing, etc … etc. ….

 

Il y a d’autres coûts qui semblent invisibles comme le temps passé sur chaque mariage. Cela ne s’arrête bien évidemment pas à la seule prise de vue le jour J. Cela commence en amont avec les prises de rdv, pendant avec l’accompagnement sur le déroulé de la journée et en aval avec le tri, le traitement et la remise des images voir des albums. Une moyenne de 40-45 heures semble juste pour définir le temps passé sur chaque mariage.

 

Il existe d’autres critères qui sont l’expérience de votre photographe mais aussi le talent (tellement subjectif mais qui pourrait se résumer à la beauté et l’émotion que vous procurent les images que vous voyez). La reconnaissance par ses pairs (à travers des concours internationaux) est aussi un critère de la valeur de votre photographe.

 

Avec tous ces éléments je peux vous dire que la photographie peut representer de 10 à 20% de votre budget total

 

Je ne vends pas de la photographie mais je vous vends ce que cela vous apporte … Cette phrase résume bien ma pensée.

Image protégée @copyright sebastien CLAVEL photographie